Might is Right !

« Dans ce désert aride d’acier et de pierre j’élève ma voix pour que vous puissiez m’entendre.

À l’ Est et à l’Ouest sonne mon appel. Au Nord et au Sud je fais flot­ter un étendard -

Procla­mant, “Mort au faible, richesse au fort.”

Ouvrez vos yeux pour que vous puissiez voir, Oh ! Hommes à l’esprit décrépi et écoutez mes paroles, vous les mil­lions de laborieux !

Car je m’élève pour défier l’opinion générale ; inter­roger “les lois” des hommes et “de Dieu”.

Je demande les raisons de votre Règle d’or et demande le pourquoi et la rai­son de vos dix Commandements.

Sur aucune de vos idoles imprimées je ne m’agenouille en acquiesçant et celui qui proclame “Tu devras” est mon ennemi mortel.

J’exige des preuves sur toutes choses et n’accepte (avec des réserves) que ce qui est vrai.

Aucun men­songe antique ne sera pour moi une vérité — aucun culte ou dogme ne pol­luera ma plume.

J’en ai fini avec toutes les con­ven­tions. Seul, libre. Je bran­dis dans une inva­sion farouche la ban­nière de la Force.

Je bal­aie l’épouvantable philoso­phie des sépul­cres et ris d’une colère sardonique.

Puis, devant les sim­u­lacres puru­lents de vos dogmes moraux les plus arro­gants, j’écris en let­tres enflam­més de mépris :

Regardez ! Tout ceci n’est qu’imposture !”

Je nie toute chose et ques­tionne toute chose !

Et encore ! Et encore !

Rassemblez-vous autour de moi, Ô vous qui défiez la mort, et la terre elle-même sera vôtre.

Que sont votre “civil­i­sa­tion” et votre “pro­grès” si leurs seuls résul­tats sont l’hystérie et la dépression ?

Que sont le “gou­verne­ment” et la “loi” s’ils don­nent comme mois­son des hommes sans sève ?

Que sont la “reli­gion” et la “lit­téra­ture” si leur pro­duc­tion la plus pres­tigieuse se lim­ite à des hordes d’esclaves dépourvus de foi ?

Que sont l’”évolution” et la “cul­ture” si leurs fleurs nocives sont des femmes stérilisées ?

Que sont l’”éducation” et l’”éveil” si leurs fruits morts sont une race crain­tive aux os pour­ris ? »

Might is Right, Rag­nar Red­beard, 1890/2014 (Camion Noir)

LACHER UN COM

Current month ye@r day *