Brain Fade

« Nous avons besoin, de temps en temps, de cat­a­stro­phes pour rompre cet inces­sant bom­barde­ment d’informations. […] Le flot ne s’arrête jamais, dit Alfonse. Mots, images, chiffres, faits, graphiques, sta­tis­tiques, points, ondes, par­tic­ules, taches. Seule une cat­a­stro­phe peut attirer notre atten­tion. Nous les désirons, nous en avons besoin, nous dépen­dons d’elles. Tant, bien entendu, qu’elles arrivent ailleurs. C’est ici qu’entre en scène la Cal­i­fornie. Glisse­ments de ter­rain, incendies de forêt, éboule­ments côtiers, trem­ble­ments de terre, assas­si­nats col­lec­tifs, etc. Nous pou­vons nous déten­dre et jouir de ces désas­tres parce qu’au fond de nos cœurs nous sen­tons que la Cal­i­fornie a mérité ce qui lui arrive. N’est-ce pas les Cal­i­forniens qui ont intro­duit l’idée de «life style» ? Cela seul les condamne.» […]

— Pour la plu­part des gens, il n’y a que deux lieux intéres­sants dans le monde. L’endroit où ils vivent et l’espace pro­jeté sur leur écran de télévi­sion. Si quelque chose arrive à la télévi­sion, nous avons par­faite­ment le droit de trou­ver cela fasci­nant, quel qu’en soit l’objet.

— Je ne sais pas trop si je me sens bien ou mal en apprenant que je ne suis pas, loin de là, le seul dans mon cas.

— Vous sentez-vous mal ? dit-il.

— C’est évi­dent, dit Lasher. Nous nous sen­tons tous mal. Mais c’est pré­cisé­ment à ce niveau que nous en jouissons.

— Cela provient, dit Mur­ray, de la manière délictueuse dont les gens ont l’habitude de regarder. Ils ont des coupures d’attention parce qu’ils ont oublié com­ment écouter et regarder comme des enfants. Ils ne savent plus com­ment traiter l’information. Au sens psy­chique, un incendie de forêt à la télévi­sion doit être placé à un niveau inférieur, à celui d’un spot pub­lic­i­taire de dix sec­on­des sur une machine à laver la vais­selle. Le spot pub­lic­i­taire met en œuvre des ondes plus pro­fondes, des couches plus souter­raines. Mal­heureuse­ment nous avons ren­versé la sig­ni­fi­ca­tion rel­a­tive de ces deux choses. Voilà pourquoi les yeux, les oreilles, le cerveau et le sys­tème nerveux des gens sont de plus en plus fatigués. C’est tout sim­ple­ment un cas de mau­vaise util­i­sa­tion. »


« Because we’re suf­fer­ing from brain fade. We need an occa­sional cat­a­stro­phe to break up the inces­sant bom­bard­ment of infor­ma­tion. […] The flow is con­stant, Alfonse said. Words, pic­tures, num­bers, facts, gra­phies, sta­tis­tics, specks, waves, par­ti­cles, motes. Only a cat­a­stro­phe gets our atten­tion. We want them, we need them, we depend on them. As long as they hap­pen some­where else. This is where Cal­i­for­nia comes in. Mud slides, brush­fires, coastal ero­sion, earth­quakes, mass killings, et cetera. We can relax and enjoy these dis­as­ters because in our hearts we feel that Cal­i­for­nia deserves what­ever it gets. Cal­i­for­ni­ans invented the con­cept of life-style. This alone war­rants their doom. […]

For most peo­ple there are only two places in the world. Where they live and their TV set. If a thing hap­pens on tele­vi­sion, we have every right to find it fas­ci­nat­ing, what­ever it is.”

I don’t know whether to feel good or bad about learn­ing that my expe­ri­ence is widely shared.”

Feel bad,” he said.

It’s obvi­ous,” Lasher said. “We all feel bad. But we can enjoy it on that level.”

Mur­ray said, “This is what comes from the wrong kind of atten­tive­ness. Peo­ple get brain fade. This is because they’ve for­got­ten how to lis­ten and look as chil­dren. They’ve for­got­ten how to col­lect data. In the psy­chic sense a for­est fire on TV is on a lower plane than a ten-second spot for Auto­matic Dish­washer All. The com­mer­cial has deeper waves, deeper ema­na­tions. But we have reversed the rel­a­tive sig­nif­i­cance of these things. This is why people’s eyes, ears, brains and ner­vous sys­tems have grown weary. It’s a sim­ple case of misuse.”

Bruit de fond (White noise), Don DeLillo, 1985. (Édi­tions Babel)
Légende: Grosse Pointe Blank, George Ermitage, 1997.

LACHER UN COM

Current month ye@r day *