TOUS LES ARTICLES AVEC Cinéma

Etrange 2021

Du 8 au 19 septembre : toute la prog ici.

Happy Terminator Day

Une histoire orale du meilleur film de tous les temps à lire sur The Ringer.

Morceaux choisis :

James Cameron: I could see John listening to this, even though he’s running around in a Public Enemy shirt. 
Edward Furlong: When I was 13, I had no idea what I was fucking listening to. I liked rock, but then I’d listen to Slick Rick. I’ve come to appreciate Guns N’ Roses.
Arnold Schwarzenegger: [Stan Winston] subsequently directed the music video with Guns N’ Roses.
Cameron: Arnold and Stan Winston got to be really, really good friends on that film. And then the three of us became this midlife crisis motorcycle club after that. We’d go out and ride our Harleys every Sunday.

LIRE LA SUITE

BACRI80

BACRI TOP 10
Jacky Azoulay dans Le Grand Pardon (1982)
Insp. Esperanza dans La 7ème Cible (1984)
Inspecteur Batman dans Subway (1985)
Bruno dans Escalier C (1985)
Barman dans On ne meurt que 2 fois (1985)
Briand dans Mort un dimanche de pluie (86)
L’homme à la BMW dans Rue du départ (86)
Fane dans L’Été en pente douce (1987)
Guido dans Mes meilleurs copains (1989)
Georges dans Cuisine et dépendances (1993)

Le Rebelle (1949)

Incroyable film signé King Vidor (ce blaze), adapté du classique d’Ayn Rand The Fountainhead (La Source vive), sorti dix ans après Citizen Kane et qui le pulvérise en de nombreux points. Architecture, bipolarité, philosophie, pouvoir, folie; un plaidoyer pour l’Amérique dans ce qu’elle a de pire et de meilleur. A voir instantanément par ici.

Crisis Movies

4months 3weeks 2days (2007, C. Mungiu)
The Gene Generation (2007, Pearry R. Teo)
A Scanner Darkly (2006, Richard Linklater)
Ultraviolet (2006, Kurt Wimmer)
Noroi – The Curse (2005, Koji Shiraishi)
Pyl (2005, Sergey Loban)
Cube Zero (2004, Ernie Barbarash)
3-Iron (2004, Kim Ki-duk)
Dumplings (2004, Fruit Chan)
Paranoia 1.0 (2004, Jeff Renfroe) 1h30
Le Pharmacien de garde (2003, J. Veber)
Trois huit (2001, Philippe Le Guay)

LIRE LA SUITE

Sortilège !

La chronique sur Somewhere/Else.

1917 x 10

50 films OK de la décennie

’71 (2014, Yann Demange)
A Most Violent Year (2015, J.C. Chandor)
A.C.A.B. (2012, Stefano Sollima)
Bacurau (2019, Kleber Mendonça Filho)
Bullhead (2011, Michaël R. Roskam)
Dallas Buyers Club (2014, J.M. Vallée)
Der Hauptmann (2018, Robert Schwenke)
Dragged Across Concrete (S. Craig Zahler)
Everybody Wants Some (Richard Linklater)
First Reformed (2018, Paul Shrader)

LIRE LA SUITE

The Italianman

Dans le Schnock #33 qui sort aujourd’hui, passez outre le faciès un peu trop aged de Lino Ventura sur la couv’, sa carrière récèle encore bien des anecdotes et des contradictions (saviez-vous qu’il avait refusé Apocalypse Now et devait tourner avec Al Pacino et Robert de Niro avant de mourir ?). Outre la succulente interview de son fils ou une analyse étonnante de La Bonne année de Claude Lelouch, vous pourrez y lire aussi (rien à voir hein) mon entretien « 50 ans de carrière » avec Yves Simon, le boomer préféré des millenials.

LIRE LA SUITE

Télé 70 jours

Un été de divertissement.

Apocalypse Now Redux (Coppola) Complet
Vietnam (Ken Burns & Lynn Novick) 9/10
Chernobyl (Craig Mazin) 8/10
Sticks & Stones (Dave Chapelle) 8/10
Once Upon a Time in Hollywood – 7.5/10
The Golden Glove (Fatih Akin) 7/10
Godfathers of Hardcore (I.McFarland) 7/10
Lost in Traplanta (Mathieu Rochet) 7/10
Diego Maradona (Asif Kapadia) 7/10
Ray & Liz (Richard Billingham) 6.5/10
Euphoria (Sam Levinson) 6.5/10
Midsommar (Ari Aster) 6/10
Le Daim (Quentin Dupieux) 6/10
Mid90s (Jonah Hill) 5/10
Thalasso (Guillaume Nicloux) 4/10
The Gangster, The Cop, The Devil – 3/10
Too Old to Die Young (Refn) 1/10
Black Mirror 5 – 0.9/10
Stranger Things 3 – 0.8/10
Crawl (Alexandre Aja) 0.7/10
Child’s Play (Lars Klevberg) 0.6/10
It, Chapter 2 (Andy Muschietti) 0.5/10