TOUS LES ARTICLES AVEC Forêt

BELLE (1973)

Mathieu Grégoire, écrivain, vit dans la petite ville belge de Spa. Un soir, alors qu’il roule sur la route sombre qui traverse la forêt, il heurte un animal. Il s’arrête et aperçoit une flaque de sang. Cet incident l’obsède, il est en proie à des cauchemars. Le lendemain, il regagne les lieux et recherche l’animal. Il découvre un chien blessé et, en le suivant, parvient dans une clairière où s’élève une maison en ruine. Intrigué, il pénètre dans la maison et découvre une jeune femme qui y vit… Chaque jour, il vient voir cette jeune femme taciturne, étrange, qu’il a dénommée « Belle ». Cette aventure le rend nerveux: il laisse aller ses affaires, délaisse sa femme, et surtout est obsédé par l’image de Belle à laquelle se mêle celle de sa propre fille… LIRE LA SUITE

L’œil humble et désespéré du renne

« Les autres officiers, les camarades de Frédéric, sont jeunes aussi : vingt, vingt-cinq, trente ans. Mais tous portent sur leur figure jaune et ridée des signes de vieillesse, de décomposition, de mort. Tous ont l’œil humble et désespéré du renne. Ce sont des bêtes, pensé-je; ce sont des bêtes sauvages, pensé-je avec horreur. LIRE LA SUITE

Costes chez les Indiens

« C’est un indien wayana. Bizarrement, il s’appelle Gérard. Il vient d’une tribu perdue dans les montagnes du centre de la Guyane. Ils sont plus qu’une trentaine, et évite le contact avec les étrangers. Gérard est le fils du chef. Son père l’avait confié un missionnaire pour qu’il apprenne la magie des blancs. En fait de magie, il a surtout appris l’alcool et le crack. LIRE LA SUITE