TOUS LES ARTICLES ART

L’Art de la Subversion

Février du cinéma français

- Mar­ion et Ben, trente­naires, font con­nais­sance sur Tin­der. C’est à peu près tout ce qu’ils ont en com­mun ; mais les con­traires s’attirent, et ils déci­dent au petit matin de leur ren­con­tre de par­tir ensem­ble en vacances mal­gré l’avis de leur entourage. Ils par­tiront finale­ment… en Bul­garie, à mi-chemin de leurs des­ti­na­tions rêvées : Bey­routh pour Mar­ion, Biar­ritz pour Ben.

- Alain dirige une célèbre mai­son d’édition, où son ami Léonard, écrivain bohème pub­lie ses romans. La femme d’Alain, Séléna, est la star d’une série télé pop­u­laire et Valérie, com­pagne de Leonard, assiste vail­lam­ment un homme poli­tique. Les rela­tions entre les deux cou­ples vont se compliquer.

- La vie de Wanda va à vau-l’eau depuis qu’elle a une phlébite. Cette man­nequin jambes se retrouve au chô­mage tech­nique. En vacances à la mon­tagne, elle ne peut pas skier. Son mari ne la com­prend plus. Ses enfants non plus. Mais son vrai prob­lème porte un nom : le syn­drome du moni­teur de ski. LIRE LA SUITE

2019 !

Les meilleures et les pires pochettes de 2018

Voyoucratie


Salut à toi le voy­ou­crate, salut à toi Dave Decat.

Italia 2018

TURIN (Pié­mont)


LIRE LA SUITE

RIP MAI 68

Les meilleures et les pires pochettes de 2017

France 2017 : entre mythe et réalité

Saint-Palais-sur-Mer (17, Charente-Maritime)
Con­dom (32, Gers)
Lour­des (65, Hautes-Pyrénées) LIRE LA SUITE

Chéri Samba !

Chéri Samba ou Samba wa Mbimba N’zingo Nuni Masi Ndo Mbasi (né le 30 décem­bre 1956 à Kinto M’Vuila) est un artiste et un pein­tre auto­di­dacte de la République démoc­ra­tique du Congo. Il est l’un des artistes con­tem­po­rains africains les plus con­nus, ses œuvres fig­urent dans les col­lec­tions d’institutions comme le Cen­tre Georges-Pompidou à Paris ou le Museum of Mod­ern Art de New York. Ses pein­tures, à la croisée de plusieurs influ­ences pic­turales, présen­tent la car­ac­téris­tique d’inclure le plus sou­vent du texte en langue française, anglaise et en langue lin­gala, sous forme de com­men­taires sur dif­férentes facettes de la vie quo­ti­di­enne, sociale, poli­tique et économique en Afrique, comme plus large­ment sur le monde mod­erne. Ses toiles fig­u­ra­tives, entre art de rue et bande dess­inée, jouent con­stam­ment sur le rap­port entre vraie et fausse naïveté. LIRE LA SUITE