TOUS LES ARTICLES AVEC Horreur

US (2019)

1. Plus per­sonne ne sait faire de film d’horreur con­ven­able aujourd’hui (exit Ari Aster) donc pourquoi ne pas remet­tre le cou­vert après le couron­nement de Get Out. Jor­dan Peele a de l’ambition.

2. En saupoudrant son film d’une vague cri­tique sociale — les gilets jaunes sont des com­bi­naisons rouges — et en évi­tant l’écueil de la secte, le réal­isa­teur sait qu’il séduira davan­tage les médias que, dis­ons, le dis­cours d’Escape Game. Le beau-frère de Jor­dan Peele est le boss de BuzzFeed.

3. Le plus effrayant dans Us est son absence totale de sub­stance (ou son trop-plein d’idées dira-t-on) : des dou­bles malé­fiques sous terre repro­duisant les gestes de leurs alter egos à la sur­face, un ver­set de la Bible, une fête foraine, une chaîne humaine, des lap­ins, des ciseaux… Et tou­jours cette pro­por­tion gran­dis­sante des films actuels qui hési­tent entre expli­ca­tion et libre-interprétation. De toute façon, les spec­ta­teurs sont bêtes et iront chercher leur réponse sur Inter­net. Jor­dan Peele est un snob. LIRE LA SUITE

Aaah !

STRIDULUM (1979)

Katie Collins, une adorable petite fille d’une dizaine d’années, est pos­sédée par un esprit malé­fique venu de l’au-delà qui la pousse à com­met­tre le mal en de nom­breuses cir­con­stances. Sur sa trace, un vieil homme, appelé “le Vis­i­teur” veut l’empêcher défini­tive­ment de nuire…

Le cast­ing : Mel Fer­rer, Glenn Ford, Lance Hen­rik­sen, John Hus­ton, Sam Peck­in­pah, Shel­ley Win­ters, Kareem Abdul-Jabbar et Franco Nero !

[LE LIEN DU FILM]

Étrange 2014

Du jeudi 4 au dimanche 14 sep­tem­bre aura lieu la 20ème édi­tion de l’Étrange Fes­ti­val, au Forum des Images de Paris. Plus d’une cen­taine de films seront dif­fusés et red­if­fusés pen­dant ces 10 jours. Voici les 15 plus salés à ne pas louper. (Le pro­gramme com­plet ici)

04/09
THE HUMAN TORNADO, Cliff Roque­more — 19h45

05/09
THE GO-GO BOYS, Hilla Medalla — 18h45

WHITE GOD, Kor­nel Mundrunczo — 19h30

LIRE LA SUITE

Rien n’est vrai, tout est permis

Car­los Peron, Die Schwarze Spinne (1984, Milan)

Mad Man

Mad Movies, Movies 2000, Impact, Ze Craig­nos Mon­sters, Met­aluna Pro­duc­tion, L’Affiche ver­sion Ghana… Toutes ces choses qui ont mar­qué ciné­matographique­ment le pays provi­en­nent de l’esprit de l’homme qu’on nomme Jean-Pierre Put­ters. 57 ans, toutes ses dents, Mon­sieur Mad revient à tra­vers le gros livre “Mad… ma vie” (on recon­naît tou­jours cette fine fron­tière entre le génie du jeu de mot et la gau­dri­ole gênante) sur sa vie placée sous le signe du fan­tas­tique. LIRE LA SUITE

PARENTS (1989)

Pre­mier film réal­isé par l’acteur à la tête ronde Bob Bal­a­ban, qui n’en fera que 3 autres, bien moins géni­aux que celui-ci. Randy Quaid et Mary Beth Hurt sont des par­ents mod­èles selon le stan­dard des années 50. Belle mai­son en pleine Sub­ur­bia, grosse voiture, tout le con­fort, mais un petit garçon dérangé qui fait des cauchemars de sang, de viande, en noir et blanc et en couleur. LIRE LA SUITE

Étrange Festival

Du 5 au 15 sep­tem­bre se tien­dra la 19ème édi­tion du Fes­ti­val de l’Étrange au Forum des Images de Paris, avec comme invités cette année, Albert Dupon­tel et Jello Biafra, ahah. Mais aussi et surtout des films et docus, recon­nus ou incon­nus, venus de partout. Une sélec­tion des 13 plus cru­ci­aux ci-dessous. LIRE LA SUITE

Cauchemar Disco

AND SOON THE DARKNESS (1970)

Alfred Hitch­cock ren­con­tre Claude Chabrol dans un épisode de Cha­peau Melon et Bottes de Cuir” aurait pu être une bonne accroche pour une sor­tie DVD française du film. Ça n’est jamais arrivé. Pire, ce film bri­tan­nique de Robert Fuest (réal­isa­teur hyper insta­ble) a subi un remake améri­cain déplorable (pléonasme) de Mar­cos Efron en 2010. LIRE LA SUITE