TOUS LES ARTICLES AVEC Banlieue

L’AMOUR EXISTE (1960)

Paris Jadis

LA MACHINE (1977)

Pierre Lentier, ouvrier d’usine en ban­lieue parisi­enne, assas­sine une fil­lette, se laisse arrêter, subit inter­roga­toires, enquêtes et contre-enquêtes, est con­damné à mort puis exé­cuté.
La machine du titre, c’est bien sûr la guil­lo­tine (tou­jours en exer­cice à l’époque où le film a été réal­isé), mais c’est aussi la machine sociale qui broie, la machine médi­a­tique qui s’emballe… Le film est autant un réquisi­toire con­tre la peine de mort qu’une réflex­ion sur la société, ses ressorts, ses aveuglements.

Pour quelques loubards de plus

LA VIRÉE SUPERBE (1974, Gérard Vergez)

Argen­teuil, été 1973. “Un petit coin où Claude Monet… plan­tait sou­vent son chevalet… Au pas­sage merci à Francine… sans qui ce film ne serait pas.” Le ton est donné d’entrée. Imag­inez Les Valseuses tourné dans une MJC. Des potes s’emmerdent chaque week-end sur les bords de Seine et trompent leur ennui en faisant rugir leurs motos, comme le dit le pitch. Ils font aussi du théâtre, piquent des sacs à main et se bat­tent avec les flics. C’est d’ailleurs un des leurs, Roger, qui se retrouve aux prises avec un képi en plein chantier de la Gare de Lyon, course-poursuite, paf, bang, drame. De là, blessé à la jambe, le fugi­tif tombera sur un autre fugueur (moment relou du film), qui l’entraînera dans une prise d’otages loufoque lors d’une teuf de meufs, le soir du 14 juil­let. LIRE LA SUITE

LE REBELLE (1980)


Le Rebelle (1980) Générique par bor­droit

LES COEURS VERTS (1966)



“Zim et Jean-Pierre, deux ado­les­cents des HLM de Nan­terre sont libérés en même temps de prison où ils ont été détenu pour des infrac­tions mineures. Pour rejoin­dre leur ban­lieue, il leur faut passer par Paris qu’ils voient pour la pre­mière fois réelle­ment, après la pres­sion de l’enfermement. De retour dans leur famille, les deux jeunes hommes ten­tent de trou­ver un cer­tain équili­bre, de devenir des hommes. Jean-Pierre trouve un emploi; Zim, lui, retourne en prison.”

LIRE LA SUITE

LAISSE BÉTON (1984)

Dans une triste ban­lieue parisi­enne, Brian et Nourre­dine, deux ado­les­cents de 13 ans, trim­bal­lent plein de rêves dans leur tête. Une idée fixe, en par­ti­c­ulier : par­tir pour l’Amérique, San Fran­cisco. Pourquoi pas ? C’est qu’en fait, Brian raconte qu’il est né là-bas, lors d’une tournée que fai­sait son père, Gilles More, chanteur de rock… Mais aujourd’hui, le père de Brian est en prison et Brian n’a plus pour hori­zon que le HLM où il vit avec sa mère Huguette et les ter­rains vagues où il traîne avec ses copains, Jerry Lee Lewis ou Mini Meuf. Pour se faire un peu d’argent, Brian et Nourre­dine cha­pardent dans les super­marchés et reven­dent les arti­cles volés à Mick, un recéleur…

LIRE LA SUITE

LA VIE COMME CA (1978)