TOUS LES ARTICLES AVEC Mods

Teens For Fears

GRADUATE — Act­ing my age (1980, Precision/PRT)

Playlist #41: Power Mod

01 THE JAM — Art school
02 NEW HEARTS — Here come the ordi­nar­ies
03 THE CORTINAS — Tribe of the city
04 THE JOLT — I’m in tears
05 GANGSTERS — Best friend
06 PETE THE MEAT & THE BOYS — Look what she’s doing
07 SEMA 4 — Mes­sages
08 THE MERTON PARKAS — Silent peo­ple
09 SECRET AFFAIR — Glory boys
10 THE CIGARETTES — They’re back again, here they come
11 INVADERS — Much closer still
12 THE SOUND — Heart­land
13 THE LAMBRETTAS — Beat boys in the jet age
14 THE CHORDS — I’ll keep hold­ing on
15 LONG TALL SHORTY — Ain’t done wrong
16 THE TIMES — Pic­ture gallery
17 PURPLE HEARTS — Gun of life
18 THE TRUTH — Con­fu­sion (hits us everytime)

1977 —-> 1983
—> POWER <—

MCVICAR (1980)

Après Tommy et Lisz­to­ma­nia de Ken Rus­sell (le deux­ième mec le plus cool d’Angleterre après Michael Win­ner), après Quadrophe­nia et le doc­u­men­taire The Kids are Alright, The Who films present: l’oublié McVicar de Tom Clegg. Oublié car ce n’est pas vrai­ment un film musi­cal et ce n’est pas vrai­ment The Who non plus, mais seule­ment Roger Dal­trey parti dans un délire hard glam. Gueule de teigneux, mol­leton gris, adi­das TRX — Dal­trey a le par­fait look de l’emploi LIRE LA SUITE

Coeurs Violets

PURPLE HEARTS — Mil­lions like us 7″ (1979, Fic­tion)
PURPLE HEARTS — Plane crash 7″ (1982, Roadrunner)

LIRE LA SUITE

THE DEVIL’S TOY (1966)

Capes et Guitares

CRYAN’ SHAMES — Sugar & spice (1967, Colum­bia)
CRYAN’ SHAMES — A scratch in the sky (1967, Colum­bia)
CRYAN’ SHAMES — Syn­the­sis (1968, Columbia)

LIRE LA SUITE

AND SOON THE DARKNESS (1970)

Alfred Hitch­cock ren­con­tre Claude Chabrol dans un épisode de Cha­peau Melon et Bottes de Cuir” aurait pu être une bonne accroche pour une sor­tie DVD française du film. Ça n’est jamais arrivé. Pire, ce film bri­tan­nique de Robert Fuest (réal­isa­teur hyper insta­ble) a subi un remake améri­cain déplorable (pléonasme) de Mar­cos Efron en 2010. LIRE LA SUITE

C. comme Casual

« Les habitués, ça fait vrai­ment plaisir, cela mon­tre que mon con­cept et ma per­son­nal­ité leur par­lent et ça récom­pense tous les efforts que ce métier exige. D’ailleurs, cer­tains clients finis­sent même par devenir des potes. «Mar­tin C» c’est aussi un esprit Famille ! Si tu veux rejoin­dre le clan parce que tu te trou­ves en affinité avec l’univers pro­posé et que tu respectes cer­taines règles, tu seras le bien­venu. »

Un entre­tien avec le patron du shop mod & casual de Paris à lire ICI.
Toi aussi rejoins le clan et n’hésite pas à passer écouter les morceaux qu’il pro­pose ci-dessous en meilleure qual­ité directe­ment à la bou­tique. LIRE LA SUITE