TOUS LES ARTICLES AVEC Belgique

Le cas Delvaux

LIRE LA SUITE

BELLE (1973)

Math­ieu Gré­goire, écrivain, vit dans la petite ville belge de Spa. Un soir, alors qu’il roule sur la route som­bre qui tra­verse la forêt, il heurte un ani­mal. Il s’arrête et aperçoit une flaque de sang. Cet inci­dent l’obsède, il est en proie à des cauchemars. Le lende­main, il regagne les lieux et recherche l’animal. Il décou­vre un chien blessé et, en le suiv­ant, parvient dans une clair­ière où s’élève une mai­son en ruine. Intrigué, il pénètre dans la mai­son et décou­vre une jeune femme qui y vit… Chaque jour, il vient voir cette jeune femme tac­i­turne, étrange, qu’il a dénom­mée “Belle”. Cette aven­ture le rend nerveux: il laisse aller ses affaires, délaisse sa femme, et surtout est obsédé par l’image de Belle à laque­lle se mêle celle de sa pro­pre fille… LIRE LA SUITE

Party does not Pay

THE MACKENZIE — Party Peo­ple (1989, USA Import)

THE MACKENZIE — Chicago Trip (1990, Max Music)

THE MACKENZIE — Cyclotron (1991, Macken­zie Records)

THE MACKENZIE — Crime Does Not Pay (1992, Macken­zie Records)

Boyz Noise

NOISE UNIT — Grind­ing Into Empti­ness (1989, Antler-Subway)
NOISE UNIT — Response Fre­quency (1990, Antler-Subway)
LIRE LA SUITE

This is Belgium

« Une émis­sion de radio (Liaisons Dan­gereuses), deux clubs, (l’Anci­enne Bel­gique et le Bocac­cio), trois labels (R&S, Tar­get, USA Import) et un gros smi­ley jaune: pas besoin de plus pour lancer un mou­ve­ment. Influ­encée par l’acid house, l’EBM et la cold-wave européenne, la New Beat est la seule musique 100% belge à avoir tra­versé les océans. La légende veut que tout soit parti d’un DJ qui, en pas­sant un disque de A Split Sec­ond à la mau­vaise vitesse dans un club fin 86, a déclenché mal­gré lui cette réponse dark à l’italo disco, faite de basses nucléaires et de beats agres­sifs. De 1987 à 1989, le courant musi­cal le plus éphémère de l’histoire va envahir les super-clubs du Benelux, les cours de récré, les mag­a­zines, la mode, et plus tard la télé et les radios, avant de som­brer dans la car­i­ca­ture et d’engendrer toute la dance que l’on con­naî­tra dans les années 90. Blague belge ? Pas vraiment. »

Lisez l’interview de Jozef Dev­illé sur Noisey, le réal­isa­teur de The Sound of Bel­gium, un doc­u­men­taire ultime sur le sujet qui devrait enfin ren­dre chaque belge fier de son pays !

Pour met­tre des morceaux sur les mots, il m’a envoyé une sélec­tion de 8 pistes com­men­tées.
Bien­v­enue dans le beat fab­riqué en Bel­gique.
LIRE LA SUITE

Ce monde doit être détruit

Komplikations