TOUS LES ARTICLES RAPPORTS

France 2017 : entre mythe et réalité

Saint-Palais-sur-Mer (17, Charente-Maritime)
Con­dom (32, Gers)
Lour­des (65, Hautes-Pyrénées) LIRE LA SUITE

Athènes, 2016 après J.-C.

Athènes : 660 000 habi­tants, 3 mil­lions dans son aggloméra­tion, berceau de la civil­i­sa­tion, plus anci­enne ville du monde, cap­i­tale de la Grèce depuis 1822, en crise depuis 2009, tem­péra­ture moyenne en août de 33°, quoi d’autre ?

Backgam­mon : Leur pétanque. En salle ou en rue. Mais vous passerez à autre chose avant d’avoir assim­i­ler les règles. Prévoyez du temps. A la plage, rien à voir, les Grecs pra­tiquent un beach ball ultra agres­sif avec des raque­ttes car­rées. Le but du jeu étant de frap­per le plus fort pos­si­ble sur l’adversaire sous un bruit de balle assour­dis­sant. Cer­taine­ment des restes de la guerre de Troie. (Photo : une touriste dépitée après avoir lu les règles du backgam­mon) LIRE LA SUITE

Traité de Lisbonne

Bien­v­enue à Lis­bonne, 500 000 habi­tants, cap­i­tale la plus à l’ouest de l’Europe, ville aux 7 collines, pays de tolérance et de belle faïence.

Alfama : Le meilleur quartier où se paumer tel un marin triste des années 30, au milieu des gar­gotes, des vieux, des mon­tées infer­nales, des chanteuses de fado… et for­cé­ment des touristes français.

Bairro Alto : “Dans ce quartier se con­cen­trent générale­ment les groupes de tribus urbaines, qui pos­sè­dent des étab­lisse­ments et des lieux de réu­nion pro­pres.” Quadrillage de ruelles, bars dou­teux, améri­cains besogneux… et un peu plus bas, la piste aux étoiles, “comme à Hol­ly­wood”. LIRE LA SUITE

Mi-Temps.

SIX ANS !

Peau de tatouages

« Un livre ne suf­fi­rait pas à racon­ter les «extrav­a­gances crim­inelles» de la femme du com­man­dant de Buchen­wald, Ilse Koch. […] l’ancienne dactylo d’une fab­rique de cig­a­rettes était pas­sion­née par les tatouages et les infir­miers devaient lui sig­naler tous les déportés dont le corps s’ornait de por­traits, d’inscriptions ou de «scènes artis­tiques». La Kom­man­deuse exam­i­nait le tatouage; si elle esti­mait qu’il devait fig­urer dans sa col­lec­tion, elle con­fi­ait le déporté à son Kapo favori, Karl Beigs. Le bon Karl piquait alors le «tableau vivant». LIRE LA SUITE

Toutes les couleurs du DAF

LIRE LA SUITE

2014

Vedi Napoli

VOIR NAPLES ET MOURIR AVANT ROME ? Telle est la ques­tion.
LIRE LA SUITE

VACANZA

FLUOGLACIAL revient, bientôt.