TOUS LES ARTICLES AVEC Pouvoir

Tout ce qui est gentil est menteur.

« Avec Machi­avel, on quitte l’antique et le médié­val et on entre de plain-pied dans la belle désil­luse… La poli­tique est quand même plus com­pliquée qu’un excès de bile, con­state le Flo­rentin. Elle est une tech­nique pointue de jon­g­lerie avec des tas de paramètres, et l’homme de gou­verne­ment doit avoir les yeux en face des trous. Faut arrêter les con­tes de fées… Le poli­tique ne monte pas au pou­voir parce qu’il est gen­til ou que ça fait plaisir. Seule­ment, au fur et à mesure de son ascen­sion vers le pou­voir, il s’est inséré dans un jeu com­plexe de fric­tions, de puis­sances, de rap­ports de force. LIRE LA SUITE

La fin de l’Église

« Si les fautes de l’Église ont été nom­breuses et graves dans sa longue his­toire de pou­voir, la plus grave de toutes serait d’accepter pas­sive­ment d’être liq­uidée par un pou­voir qui se moque de l’Évangile. Dans une per­spec­tive rad­i­cale, peut-être utopiste ou, c’est le moment de le dire, mil­lé­nar­iste, ce que l’Église devrait faire pour éviter une fin sans gloire est donc bien clair: elle devrait passer à l’opposition, et pour passer à l’opposition, se nier elle-même. LIRE LA SUITE