MACUNAIMA (1969)

Macu­naima de Joaquim Pedro de Andrade, ou com­ment, né mirac­uleuse­ment dans la jun­gle, un être sans car­ac­tère, attardé, noir, qui fait la honte de sa famille, devient soudaine­ment blanc après une douche mag­ique, trans­formé en séduc­teur naturel dans la Grande Ville (Rio de Janeiro), séparé de ses deux frères aussi sots et paresseux, il devient le père d’un bébé noir avec sa femme poseuse de bombes, pris au piège dans une organ­i­sa­tion ter­ror­iste, la Ville est finale­ment trop oppres­sante pour son âme d’enfant et le retour à la forêt irrémé­di­a­ble. Avalanche de couleurs et d’ironie pour déchiffrer le con­traste noir/blanc. Un film explosif, fou et brésilien.

LACHER UN COM

Current month ye@r day *