Presse-Revues

SCHNOCK #10
10 numéros, 3 ans, une com­pile, c’est la fête. La couv’ illus­tre la meilleure par­tie de ten­nis jamais filmée dans l’histoire du cinéma. Celle de Nous irons tous au par­adis, la suite d’Un éléphant ça trompe énor­mé­ment, le dyp­tique d’Yves Robert. Un des quelques exem­ples de suites qui sur­passent l’original. Sur le court : Claude Brasseur, Vic­tor Lanoux, Guy Bedos et Jean Rochefort qui inter­vi­en­nent tous dans la revue. Enfin pas Rochefort mal­heureuse­ment, rem­placé par Marthe Vil­la­longa et Annie Duperey, c’est dur pour gag­ner un set. Bref, je déteste tou­jours autant Bedos. Dans l’autre moitié, un arti­cle sur une émis­sion comme on n’en fait plus : Droit de réponse de Michel Polac. Ça fusait, ça fusait autant que la Facel Vega, jadis voiture de luxe la plus rapide du monde, et française ! Puis on se rend à Tintinville, le parc d’attraction pour reporters à mèche, une bonne occase pour ajouter au top farce & attrapes de ce numéro, le top 5 des parcs français les plus fun. Le por­trait de Jean-Pierre Melville est superbe. Tout comme l’album Une vie comme ça d’Yves Simon réha­bil­ité comme il le faut. Impor­tant: La com­pi­la­tion Schnock en dou­ble CD est sor­tie chez Rhino France et vous pou­vez mater sa track­list ful­gu­rante ici. Futur antérieur forever.

Prochaine livrai­son (#11) : Mer­credi 4 juin 2014


FEUILLETON #9
Je mets tou­jours des mois avant de finir un Feuil­leton, pas que ce soit chi­ant hein, mais que c’est long. Dans ce n°9, on peut lire un arti­cle sur ce réal­isa­teur russe fou, Ilya Khrzhanovsky, nos­tal­gique du génie créatif de l’URSS, qui tente de recréer l’ambiance de l’époque depuis bien­tôt 10 ans, au sein d’un tour­nage en Ukraine qui a pris des allures de camp de tra­vail. DAU devrait enfin sor­tir en 2014. Le por­trait de Boris Els­tine par son ancien pho­tographe per­son­nel est excel­lent. Gros décon­neur. Et on a enfin la preuve par l’image : il était effec­tive­ment plus grand que Bill Clin­ton. Le com­plot, une inven­tion améri­caine ? Vous le saurez en lisant le texte de Morde­cai Rich­ler, paru en 1975 dans Play­boy. Vous pou­vez aussi lire L’apocalypse de notre temps voire Les pro­to­coles des sages de Sion si vous voulez aller plus loin. Il y a égale­ment un reportage froid sur le procès d’Anders Breivik, jour par jour, des illus­tra­tions chaudes, quelques tex­tic­ules et surtout, la pre­mière des qua­tre par­ties d’un dossier sur l’une des plus mys­térieuses affaires de l’histoire française récente : Qui a tué Gérard Lébovici ? On devrait enfin le savoir dans le #12 si tout se passe bien.

Dernière livrai­son (#10) : Jan­vier 2014
Prochaine livrai­son (#11) : Jeudi 26 juin 2014


DESPORTS #3

Desports est le pre­mier mag­a­zine de sport à lire avec un marque-page. Ok, je vous vois déjà tirer la gueule mais c’est tou­jours mieux que “choi­sis­sez le camp de la cul­ture” comme sous-titre. Desports est la revue sportive de Feuil­leton. Donc même présen­ta­tion ultra léchée, et même type de con­tenu qui se partage entre tra­duc­tions de mag­a­zines améri­cains réputés et papiers français. Il vous reste quelques jours avant la sor­tie du #4 Spé­cial Rio pour vous met­tre bien en lisant l’interview mar­rante de Woody Allen, le récit de la rando à vélo semi-imaginaire Madrid-Stockholm de Blaise Cen­drars, des for­mats digestes sur les orig­ines du flip­per (ouais), Kus­turica chez Maradonna, Fausto Coppi le héron des routes, Alain Ger­bault con­tre Serge Daney, et les fameux J.O. de Sara­jevo. Le plus gros du boulot est con­tenu dans ces 30 pages sur Ted Williams, le plus grand bat­teur de base­ball de tous les temps (je ne suis pas améri­cain alors je l’ai pas lu), l’article fouillé sur le foot­ball au Rwanda et le récit du séjour de Mohammed Ali à La Havane. 250 pages. Bam. Vive­ment le por­trait romancé de Jean-Michel Larqué.

Prochaine livrai­son (#4) : Jeudi 15 mai 2014


LE BELIEVER #4

Je mets encore plus de temps à finir les Believer que les Feuil­leton. Le Believer est la ver­sion française (éditée par Inculte) de The Believer, revue lit­téraire cal­i­forni­enne de renom. Deux fois par an, ils sélec­tion­nent le meilleur con­tenu de l’édition améri­caine (qui elle sort chaque mois), le traduise, et vous le pro­pose sous un embal­lage irréprochable (sou­vent signé Charles Burns). Dans ce numéro anniver­saire, des entre­tiens avec David Simon, David Fincher, William H. Gass, Mike Pat­ton, Jef­frey Eugenides, une con­ver­sa­tion entre Chris Ware et Jerry Mori­arty, un essai-fantasme sur les goûts ciné­matographiques d’Adolf Hitler, et plein d’autres choses autour des sub­til­ités du lan­gage, de la musique, du cinéma et de l’amour qui peut exis­ter entre les Améri­cains et leur chiens. Je m’arrête là, j’ai les yeux niqués.

Dernière livrai­son (#5) : Mars 2014
Prochaine livrai­son (#6) : Mer­credi 28 mai 2014

LACHER UN COM

Current month ye@r day *