Jeunes et Vieux

« Bor­del! les jeunes sont tous débiles idiots blablaveux bou­ton­neux tout naves… soit!… les “Incar­neurs de la Jeunesse”! évi­dent! pour la rai­son qu’ils sont pas “faits”… les vieux? tout suin­teux rado­teux, inimag­in­ables de haine et d’horreur pour tout ce qui arrive! et qui va venir! pour la rai­son qu’ils le sont de trop, eux, “faits”!… camem­berts verts et vers, coulants, puants, vite vite à remet­tre au frigidaire!… à l’office! à la fosse! au trou!… donc vous avez pas beau­coup de chances d’aller vous, vos pau­vres turlu­taines, vous placer chez ceux-ci? ceux-là?… chez les ganaches?… les bou­ton­neux?… file… camomille… venin… guimauve… on vous demande rien! per­sonne! nulle part!… »

D’un château l’autre, Louis-Ferdinand Céline, 1957.
Légende: Les refroidis, Henri Gus­tave Jos­sot, 1904.

LACHER UN COM

Current month ye@r day *