Noyau Dur

BL’AST! – Blood! (SOUTHERN LORD)
Les californiens nous ont-ils fait croire qu’ils venaient de retrouver une cassette égarée issue d’une session de 1987 ? Tout ça pour ressortir exactement le même album 25 ans après ? Mmm. Évidemment, les onze pistes de skatecore grunge ont été re-mixées par Dave Grohl donc ça sonne plus propre. C’est bien, mais je vois pas trop où est le point. /// BL’AST! – Poison

BURIAL – Renegade (HARDWARE)
Fini le thraschore mou des débuts, fini le dubstep aussi. Les allemands n’achètent pas de voitures japonaises alors ils se vengent sur les disques, ceux de GISM, BASTARD, et puis du d-beat suédois aussi. Gros punk metal de renégat à la clé. /// BURIAL – Out to die

CRIMINAL DAMAGE – Call of death (FERAL WARD)
Quand les mecs qui font de la oi! viennent du hardcore/punk et pas du pub (et aussi de Portland la nouvelle ville du burger et du fixie), ça se sent tout de suite. Moins d’agressivité latente, de bretelles qui claquent, les musiciens sont plus occupés à trouver des mélodies qu’à faire peur. N’est pas BRUISERS qui veut. /// CRIMINAL DAMAGE – Laid to waste

MAMMOTH GRINDER – Underworlds (20 BUCK SPIN)
Les pachydermes texans arrivent à atteindre l’extrémité de la brutalité tout en restant audible. Ce que HARM’S WAY n’arrive plus à faire par exemple. C’est lourd, c’est rapide, c’est du death metal. IRON AGE me manquent quand même. /// MAMMOTH GRINDER – Roperide

MINUS – S/T (TRIPLE B)
Rien que cette pochette toute de briques vêtue vaut un bon point à ce disque. C’est du hardcore de maçon vous vous en doutez. Gros coups de truelle en provenance de L.A. Sud. C’est déjà fini ? Eh oui ! /// MINUS – Step back

NIGHT BIRDS – Born to die in Suburbia (GRAVE MISTAKE)
Les jeunes du New Jersey n’ont pas inventé le hardcore, on l’aurait su, mais continuent de jouer comme les groupes de l’autre côte, ADOLESCENTS ou CIRCLE JERKS. Ils revendiquent d’ailleurs un côté sport extrême dans certains riffs de guitare et usent d’un chant qui flirte parfois avec le pop punk, attention ! Les raccourcis peuvent être fatals. /// NIGHT BIRDS – Ads in my eyes

TWITCHING TONGUES – In love there is no law (CLOSED CASKET)
Grosse intro ROADRUNNER pour le deuxième album des derniers témoins vivants des années 90. Keith Caputo est à fond. Un peu plus d’amour que sur le précédent (merde, pas en acoustique les gars), mais TT est plutôt un groupe de maxi et de vidéo. Retiens toutefois que dans le crossover il n’y a aucune loi. /// TWITCHING TONGUES – Eyes adjust

VIGILANTE – Quality of life (RESIST)
La qualité de vie, parlons-en ! Les JUSTICE de Sydney semblent concernés par autre chose que les Nike Air OG, même s’ils jouent comme à NY en 1989. Les kids se permettent même un dub à la fin. La vie doit vraiment être meilleure en Australie. /// VIGILANTE – Search for truth

LACHER UN COM