Censure Démocratique

« Peu à peu, les citoyens pren­nent con­science de ces nou­veaux dan­gers. Tout mon­tre qu’ils font preuve d’une extrême défi­ance à l’égard des manip­u­la­tions médi­a­tiques. Para­doxale­ment, ils craig­nent de vivre, dans nos sociétés sur­mé­di­atisées, en état d’insécurité infor­ma­tion­nelle. Car la fia­bil­ité des médias va s’amenuisant à mesure que pro­lifèrent les infor­ma­tions. Cette pro­liféra­tion favorise un phénomène nou­veau: la “cen­sure démoc­ra­tique”. Nous pen­sions que la cen­sure était le pro­pre des régimes autori­taires. Ceux-ci, d’ordinaire, procè­dent par “ampu­ta­tions” et “inter­dic­tions” de l’information. Ils dressent, entre l’information libre et les citoyens, des obsta­cles qui entra­vent la libre cir­cu­la­tion de l’info. Mais dans les sociétés démoc­ra­tiques, les infor­ma­tions sont dev­enues telle­ment abon­dantes, telle­ment truf­fées de par­a­site (soft news, info­tain­ment, trash news) qu’elles nous asphyx­ient lit­térale­ment… et nous empêchent de savoir quelles “autres infor­ma­tions” nous sont occultées. De sorte que, main­tenant, entre la lib­erté d’information et les citoyens, se dresse la pile des infor­ma­tions hyper­abon­dantes, tout aussi infran­chiss­ables ou presque que les obsta­cles dressés par les dic­tatures. En d’autres ter­mes, c’est le “mur de l’information” qui nous inter­dit désor­mais d’accéder à l’information. Cet excès bloque la voie vers la con­nais­sance. L’homme con­tem­po­rain court ainsi le risque de devenir un igno­rant bourré d’informations. »

L’explosion du jour­nal­isme, Igna­cio Ramonet, 2011. (Édi­tions Galilée/Folio Actuel)
Légende: Les mou­tons et escar­gots à lunettes, André François, 1973.

LACHER UN COM

Current month ye@r day *