Pimpfork


BLOUSE — No shel­ter (Imperium, Cap­tured Tracks)
NATURE — Time is money (ft. Nore­aga) (Sea­sons changed, Deep Con­cepts)
Les saisons changent et Cap­tured Tracks con­tinue tou­jours à sor­tir les mêmes dis­ques. Queens­bridge aussi. Tout sem­ble éter­nel.

COSMETICS — Heart­beat (Olympia, Cap­tured Tracks)
EFF YOO — Dro­gas (Bodega busi­ness­man, Man Bits Dog)
Les branchés sor­tent des cas­settes physiques. Les rappeurs sor­tent des mix­tapes virtuelles. Tous con­som­ment des drogues. Qui est dans le vrai ? Je ne sais pas.

CROCODILES — Me and my machine gun (Crimes of pas­sion, Zoo Music)
PRODIGY — LMKDV (Albert Ein­stein, Infa­mous)
Dona­tien Alphonse de Sade et Albert Ein­stein, deux albums con­cepts où l’un est claire­ment mis sur le trot­toir par l’autre. Pas très com­pliqué de deviner qui finit par tap­iner !

CRYSTAL STILTS — Star crawl (Nature noir, Sacred Bones)
JOEY BADA$$ — Sweet dreams (Sum­mer knights, DIY)
Blo­qués dans deux espace-temps dif­férents et dis­tincts, ce qui peut être judi­cieux lorsqu’on est si mal dans son époque, les petits pères n’ont mal­heureuse­ment pas pu échappé au devenir chi­ant.

DISAPPEARS — Weird house (Era, Kranky)
THE UNDERACHIEVERS — Cold crush (The lords of flat­bush, DIY)
La mai­son des Dis­ap­pears est aussi bizarre que celle des Under­achiev­ers. Le krautrock triste et le col­drap auto­pro­duit sont plaisants. Les planches bien alignées aussi.

HOLOGRAMS — Lumi­nous (For­ever, Cap­tured Tracks)
EARL SWEATSHIRT — Molasses (ft. RZA) (Doris, Colum­bia)
Les uns sin­gent Iceage, l’autre se singe lui-même. On obtient deux dis­ques pass­ables une fois, deux fois à la rigueur, mais à l’image du titre présenté: rel­a­tive­ment mol­las­sons.

JACUZZI BOYS — Guil­lo­tine (S/T, Hardly Art)
RUN THE JEWELS — Get it (S/T, Fool’s Gold)
Une guil­lo­tine non aigu­isée ne peut pas grand chose con­tre ce nour­ris­son dif­forme enfanté par El-P et Killer Mike. Et puis qu’est ce que c’est que cette pochette engagée con­tre le réal­isme ?

KING KRULE — Easy easy (6 feet beneath the moon, XL)
RIZZLE KICKS — Lunatic (Roar­ing 20s, Island)
Mmm c’est quoi le pire; un crooner blanc anorex­ique en Air Max ou deux noirs rigo­los qui trou­vent les années 20 “stylées”. Les anglais doivent-ils arrêter de faire de la musique ?

LAKES — The longest reign (Blood of the grove, Avant!)
FLATBUSH ZOMBIES — My team, SUPREME (Bet­ter off DEAD, Elec­tric KoolAde)
Ces types aiment traîner dans les cimetières et racon­ter ça par dessus une musique som­bre. Pourquoi pas unir leur peine à tra­vers les océans et par­ticiper au pre­mier pro­jet dark-folk rap du nom.

LEBANON HANOVER — I believe you can sur­vive (Tomb for two, Mecanica)
JUICY J — Smoke a nigga (ft. Wiz Khal­ifa) (Stay trippy, Colum­bia)
Deux cou­ples qui se mélan­gent par­faite­ment à leur manière, une musique émo­tion­nelle, preuve que tu peux fumer un nigga, jouer une dark­wave exac­er­bée, et sur­vivre mal­gré tout.

MARVIN — As noisy as pos­si­ble (Barry, African­tape)
KAARIS — Dès le départ (Or noir, Ther­apy Music)
Mar­vin fait tou­jours autant de bruit que pos­si­ble et c’est bien. Kaaris fait du bruit dès qu’il bouge un doigt. Quand il est dans la cui­sine, on mange for­cé­ment tout ce qu’il nous pré­pare.

SELEBRITIES — Found (Lovely things, Cascine)
ANDRE NICKATINA — Laugh so seri­ous (S/T, Fill­moe Empire)
J’arrive pas à déter­miner quel morceau des deux fait le plus chialer, cette par­o­die de Kate Bush & The Ban­shees ou le retour chaloupé du tueur-né de la Bay Area.

SOFT METALS — Lenses (Lenses, Cap­tured Tracks)
ACTION BRONSON — Seven series triplets (ft. Prodigy & Raek­won) (Saaab sto­ries, Atlantic)
Ce petit mélange de minimal-house-wave rue vieille-du-temple ne manque pas de souf­fle comme Action B. qui a fait des pro­grès sur cette piste que Prodigy bal­aie d’un majestueux “yeah”.


WEEKEND — It’s alright (Jinx, Slum­ber­land)
PUSHA T — Num­bers on the boards (My name is my name, Def Jam)
Pochette épurée, ryth­mique épurée, album por­tant le nom d’un nom, nous sommes ici dans le con­cept, pas éton­nant de retrou­ver “l’ami” Kanye West aux manettes. Allez stop.

LACHER UN COM

Current month ye@r day *