TOUS LES ARTICLES AVEC Variété

ÉTÉ86

Méchamment synthétique

Entre deux par­ties de pétanque et trois nuits blanches, Daniel Bevilac­qua se prend pour Alan Vega. C’est ce que l’on peut observer en écoutant Par­adis retrouvé, un album regroupant des inédits aussi lous que le mec, enreg­istrés entre 1978 et 1982, et sor­tis par les Dis­ques Drey­fus en 2013. Des morceaux intem­porels et déroutants, comme Silence on meurt, Baby the babe, Take a night ou le Car­rie à écouter plus haut. On y trouve aussi un hom­mage à Jean-Michel Desje­unes, présen­ta­teur télé sui­cidé, et une Arp odyssée. Tout ça rat­trape la léthargie de ses deux derniers albums et a bien réussi à affoler la presse. Preuve que depuis bien­tôt 50 ans, Christophe reste un label obscur.