Tous contre Tous

« Dans la doc­trine libérale, le marché se présente tou­jours, en effet, comme la seule instance de «social­i­sa­tion» qui soit inté­grale­ment com­pat­i­ble avec la lib­erté indi­vidu­elle dans la mesure où – se fon­dant sur le seul appel, axi­ologique­ment neu­tre, au cal­cul rationnel et à l’intérêt bien com­pris – il n’exige, de la part des indi­vidus qu’il met en rela­tion, aucun engage­ment moral ou affec­tif par­ti­c­ulier ni, a for­tiori, aucun contre-don.

Or c’est juste­ment cette représen­ta­tion fan­tas­ma­tique (que la philoso­phie con­tem­po­raine – de Sartre à Luc Ferry – a sou­vent con­tribué à légitimer) d’un sujet sup­posé n’accéder à la lib­erté authen­tique (celle, en somme, que sym­bol­ise le self-made-man qui, par déf­i­ni­tion, ne doit rien à per­sonne) qu’à par­tir du moment où – s’étant défini­tive­ment arraché à toutes ses «racines» et à toutes ses déter­mi­na­tions orig­i­naires – il va enfin pou­voir tra­vailler à se recon­stru­ire «libre­ment» et dans son inté­gral­ité (guidé par le seul objec­tif stoï­cien de ne plus jamais avoir à dépen­dre ni d’une quel­conque région du globe, ni d’une cul­ture ou d’une langue par­ti­c­ulière, ni, d’une façon générale, d’aucun autre être humain que lui-même) que les fon­da­teurs du social­isme ne ces­saient de dénon­cer comme le principe même du nou­vel ordre cap­i­tal­iste (cet « homme abstrait – écrivait, par exem­ple, Engels en 1845 – sans aucun lien avec le passé, alors que le monde entier repose sur le passé et l’individu aussi»).

Et c’est avant tout, parce qu’ils pre­naient explicite­ment appui sur la théorie aris­totéli­ci­enne de l’homme comme «ani­mal poli­tique» (il suf­fit de relire Marx et sa cri­tique des «robin­son­nades» du siè­cle des Lumières) que ces pre­miers social­istes s’étaient trou­vés égale­ment capa­bles, dès le début du XIXe siè­cle, de saisir sous l’éloge libéral de l’individualisme absolu et du déracin­e­ment inté­gral (déracin­e­ment qui ren­con­tre l’une de ses con­di­tions majeures dans la sépa­ra­tion mod­erne du pro­duc­teur et de ses moyens de pro­duc­tion) la véri­ta­ble clé philosophique de cette dynamique révo­lu­tion­naire du cap­i­tal­isme dont l’horizon ultime ne peut être, pour repren­dre les for­mules du jeune Engels, que l’«atomisation du monde», la «guerre de tous con­tre tous» et la «désagré­ga­tion de l’humanité en mon­ades dont cha­cune a un principe de vie par­ti­c­ulier et une fin par­ti­c­ulière» (et il est mal­heureuse­ment à crain­dre que pour beau­coup de mil­i­tants des «nou­velles rad­i­cal­ités» parisi­ennes, être de gauche, aujourd’hui, ne sig­ni­fie plus rien d’autre qu’avoir à se mobiliser en toute cir­con­stance – et si pos­si­ble devant les caméras du sys­tème – pour défendre ce droit libéral de chaque mon­ade isolée «à un principe de vie par­ti­c­ulier et une fin par­ti­c­ulière») »

Les mys­tères de la Gauche, Jean-Claude Michéa, 2013. (Édi­tions Cli­mats)
Légende: Break­ing Glass, Brian Gib­son, 1980.

1 Commentaire

  1. Léon Boit

    Mec putain, pourquoi tu cites Michea?
    On est pas bien là? Hein Pourquoi tu cites cette merde sur pattes? T’as vus sa gueule?
    Ca indique tout!

    Ce con­nard va encore te faire son trick de soci­o­logue avec son don-contredon. haha CHa­peau, mag­ique. Con et con­tre­con. Tou­jours pour retourner au con parce que tu lui prêtes sa règle.

    Le déracin­e­ment c’est cool ! Et comme dis­ait Jean Louis Costes “moi j’aime pas les gens qui ont des racines, ils ont des racines comme les salades, et moi les salades je les bouffe!”

LACHER UN COM

Current month ye@r day *