TOUS LES ARTICLES INDIE/POP

Cleaners From Venus

CLEANERS FROM VENUS — F.U.N. (1982, On Any Nor­mal Mon­day)
CLEANERS FROM VENUS — Mar­i­lyn On A Train (1983, In The Golden Autumn)
CLEANERS FROM VENUS — Drown­ing But­ter­flies (1984, Under War-time Con­di­tions)
CLEANERS FROM VENUS — Sum­mer In A Small Town (1984, Under War-time Con­di­tions)

Koka Kola Veins

THE TOUGH ALLIANCE.

Le son des Flics et des Voyous

FRANCE80

 

Attention Futur


LIRE LA SUITE

JPV contre JPM

LIRE LA SUITE

Teens For Fears

GRADUATE — Act­ing my age (1980, Precision/PRT)

Life in Tokyo

Le meilleur groupe de l’ère Neo-Romantics aura bien­tôt sa vraie biogra­phie, A For­eign Place.
Lisez l’interview d’Anthony Reynolds à pro­pos de Japan sur Noisey.

LIRE LA SUITE

Strawbs.

STRAWBS — From the witch­wood ((1971, A&M Records)

LIRE LA SUITE

Welcome to the Jangle

Un coif­feur, pourquoi faire ? Flesh, Port Tal­bot, 1987. (Credit: Steve Gregory)

Pour savoir com­ment beau­coup d’écossais et quelques anglais ont réin­venté la pop et le vête­ment de pluie dans les années 80, procurez-vous le livre A Scene In Between de Sam Knee, ou bien écoutez sa sélec­tion indie de 1980 à 1988 sur Noisey. Pour l’heure, voici la mienne :
LIRE LA SUITE

Mother Juno

THE GUN CLUB — Mother Juno (1987, Red Rhino)