On raconte que tu aimes « ça »…

« Les lam­pes inondaient cru­elle­ment de leur lumière l’épais vis­age en sueur du boucher. Le chœur des policiers le harce­lait :
– Tu étais l’amant de Fer­nande, hein!
– A mon âge, voyons, messieurs…
– Tu es un peu vicieux pour­tant… En ville, on raconte que tu aimes “ça”…
– Je vous assure messieurs… Ce sont les mau­vaises langues qui…
– Obsédé sur les bords que tu es… On a retrouvé chez toi un tas de dessins pornos!
Les inspecteurs lui jetaient alors sous les yeux les paires de fesses, les nichons en pointe, les petits Eros à flèches et autres esquisses osées qu’il avait cray­on­nées dis­traite­ment, dans des moments de désœu­vre­ment, sur de petits car­rés de papier.
– D’innocentes car­i­ca­tures, messieurs… Je vous assure… Quel est l’écolier un peu pré­coce qui ne des­sine pas les mêmes sur ses cahiers de brouil­lon?… De là à tuer quelqu’un!…
– Tu es un gros cochon!
– Mais enfin, messieurs… Je suis un com­merçant respectable. Respectez au moins un veuf. Si ma pau­vre femme vous entendait!…
– Mis­érable! Par-delà le tombeau, tu la trompais out­rageuse­ment!
– Vous êtes injustes et malveil­lants!
– Veuf… Veuf… Tiens, tiens… Rai­son de plus… Ça ne doit pas être drôle, pour un gail­lard comme toi, de passer la nuit tout seul dans son plumard! Tu en pinçais pour la petite, pas vrai?
– J’ai cinquante-six ans, messieurs… Je suis revenu de toutes ces fredaines…
– Tu mens, gou­jat! Un gros type comme toi, ça en réclame! Avec toute la viande saig­nante que tu bouffes, tu dois avoir besoin d’amusement! Hein que c’est vrai ce que je dis là? C’est pas vrai tout ça, espèce de salaud?
– Et grossiers avec ça! Ah! elle est belle la police! Jamais des gens de Scotland-Yard ne se per­me­t­traient de pareils inter­roga­toires! Eux si stylés, si polis! Ah! être assas­sin bri­tan­nique!… Ces gens ne con­nais­sent pas leur chance!
– Et anti-français, pas-dessus le marché! Mal­frat!
– Par­faite­ment, messieurs! Les policiers anglais se com­por­tent autrement avec les sus­pects! Vous n’avez qu’à lire les romans d’Agatha Christie, vous ver­rez! Quand je pense que Sher­lock Holmes dis­ait “vous” à ses sus­pects!
– Tiens! Prends ça dans ta gueule! »

Aime le mau­dit, Pierre Siniac, 1980.
Légende : Max Klinger (1857–1920)

LACHER UN COM

Current month ye@r day *