TOUS LES ARTICLES AVEC Michel Audiard

Le sale mec

« Aimant assez la logique des mots, je vais essayer de m’y can­ton­ner, espérant ne pas me faire trop de nou­veaux enne­mis. Je suis nanti en ce domaine.

Le cinéma intel­lectuel n’existe pas, n’a jamais existé, n’existera jamais.

Le cinéma n’est pas un art.

Les gens qui entrent dans une salle de cinéma s’appellent des spec­ta­teurs. Le cinéma est donc un spec­ta­cle. Un grand film est des­tiné à plaire à des mil­lions de spec­ta­teurs. On ne fait pas de l’art pour autant de gens. Il faudrait, par con­séquent, faire des petits films. Or, le but d’un cinéaste est de faire des grands films. Du moins quand il le peut.

LIRE LA SUITE

C’est qui ce fromage blanc ?

GABIN (1930–1976): Le Printemps du Cinéma

La vie est un couloir où j’me suis tou­jours senti à l’étroit.

En effet, le père Gabin a à peu près tout joué durant sa longue car­rière qui frôle la cen­taine de rôles. Il y a quelques mois, Fredle­JUSTE a mis en ligne près de la moitié des films en ques­tion. C’est le print­emps du cinéma sur YouTube. LIRE LA SUITE