TOUS LES ARTICLES HARDCORE

Explosions Textiles

TOUJOURS ICI // ET L’INTERVIEW LÀ

Complément d’enquête : The Cro-Mags

La gloire, le suc­cès, la déchirure, les embrouilles entre skin­heads, krish­nas, drogués, labels et tourneurs, la ref­or­ma­tion, les refor­ma­tions, les alliances, les trahisons… Cro-Mags a tout connu. Le groupe formé en 1982 aura vu toute la scène New York Hard­core des années 80 et 90 défiler dans ses rangs et est devenu le par­rain de ce son crossover hardcore/metal qui est aujourd’hui la norme. Tout ça grace aux riffs sur­puis­sants de Par­ris May­hew. Il n’a rien à ven­dre, ni rien à gag­ner, il ne con­cocte pas de smooth­ies, il ne poignarde pas non plus ses anciens col­lègues : l’ancien gui­tariste et cofon­da­teur des Cro-Mags a juste répondu calme­ment à toutes les ques­tions qu’on pou­vait se poser sur le plus célèbre des groupe de hardcore.

L’INTERVIEW EN FRANÇAIS // U.S. ENGLISH VERSION // LE THREAD SUR LE FORUM BRIDGE 9 !

20 ans de Cro-Mags.

Murdario Stomp

Back­track, Cave State, Dia­mond Youth, Iron Mind, Jack­als, Never Human, New Lows, No Peace, Red Death, Ring­worm, Spine, Your Mis­take. Écoutez-les tous ICI avant l’arrivée du printemps.

NYHC’s Anatomy

De Bri Hur­ley (qui pho­tographi­ait la sauvagerie du CBGB et en a tiré un livre, Mak­ing a Scene) à Beth Lahickey (qui a com­pilé l’anthologie straight edge All Ages), les filles ont tou­jours été impliquées dans la scène NYHC. Peu savent par con­tre que l’actrice Brooke Smith, ren­due célèbre par Le Silence des Agneaux et la série Grey’s Anatomy traî­nait elle aussi au CBGB dans les années 80. LIRE LA SUITE

YOUTH CODE : Mosh EBM

Youth Code est un duo élec­tron­ique formé en 2012 dans les flammes du chaos à L.A. Ryan George et Sara Tay­lor for­ment un cou­ple sur scène comme à la vie et sont le pre­mier groupe à avoir sorti un disque sur l’obscur label de Psy­chic TV, Angry Love Pro­duc­tions. Leur pre­mier album, sobre et bru­tal, est sorti en sep­tem­bre dernier sur Dais Records. Depuis, ils n’arrêtent pas de jouer et vien­nent de ren­trer d’une tournée améri­caine de 20 dates. EBM, Mosh, 2014 : voici leur interview.

La ver­sion en français est sur NOISEY.
LIRE LA SUITE

Anthony Pappalardo: Is there life after edge break?

Anthony Pap­palardo a fait énor­mé­ment de trucs dans sa vie. Il a com­mencé par s’intéresser au skate (ne pas le con­fon­dre avec le skater pro du même nom) et au hardcore/punk dans le Boston de la fin des années 80. D’un point de vue psycho-géographique, un par­cours presque typ­ique pour un ado améri­cain. Des années 90 à 2000, il a joué de la gui­tare dans une dizaine de groupes punk, hard­core, emo, post-punk, shoegaze et power pop qui n’ont jamais réelle­ment décollé. Les deux plus impor­tants: Ten Yard Fight et In My Eyes. Depuis, Anthony est devenu jour­nal­iste, a sorti le meilleur livre jamais écrit sur le hard­core (Radio Silence) et le meilleur livre jamais écrit sur l’adolescence (Live… Sub­ur­bia!). Et en pré­pare un troisième. Lisez son inter­view fleuve en français sur NOISEY ou la ver­sion orig­i­nale ci-dessous. LIRE LA SUITE

Skull Heads

BLIND TO FAITH, Under the hep­ta­gram, A389.
Bel­gique, new beat metal, smi­leys inversés.

LIRE LA SUITE

Noyau Dur

BL’AST! — Blood! (SOUTHERN LORD)
Les cal­i­forniens nous ont-ils fait croire qu’ils venaient de retrou­ver une cas­sette égarée issue d’une ses­sion de 1987 ? Tout ça pour ressor­tir exacte­ment le même album 25 ans après ? Mmm. Évidem­ment, les onze pistes de skate­core grunge ont été re-mixées par Dave Grohl donc ça sonne plus pro­pre. C’est bien, mais je vois pas trop où est le point. /// BL’AST! — Poi­son LIRE LA SUITE

Noyau Demi-Tendre

ANGEL DU$T — Xtra raw (REACT!)
Les mecs de TRAPPED UNDER ICE et TURNSTILE en ont marre de jouer les gros bras et ont monté un groupe de hard­core poppy (Dele­vi­gne). Pour s’amuser ? Oui. Pour ser­rer des meufs ? Aussi. SKARHEAD ? Un peu. Sinon c’est bien ? Mieux que H2O oui ! /// ANGEL DU$T — Jean shorts
LIRE LA SUITE

Lewis Dimmick: NYHC poet !

Il y a deux ans, le label War­dance Records réédi­tait offi­cielle­ment pour la pre­mière fois la com­pi­la­tion New Breed, sor­tie sur cas­sette en 1989. Cette tape demeure la man­i­fes­ta­tion ultime du son hard­core new-yorkais, à l’image des deux autres disques-repères de cette scène : NYC Hard­core — The Way It Is et NYHC — Where the Wild Things Are?. Parmi tous ces groupes, dont cer­tains sont morts dans l’œuf, il y avait Our Gang, des mecs qui voulaient jouer plus vite que les autres, «straight ahead» comme avant. LIRE LA SUITE