LE PROTECTEUR (1974)

A Paris, en plein jour, une jeune fille de 18 ans (Juliet Berto) dis­paraît. Pour la police (Bruno Crémer), c’est la rou­tine: des mil­liers de femmes dis­parais­sent chaque année. Samuel Malakian (George Géret), le père de la jeune fille, refuse cette putain de fatal­ité, il sort de 10 ans de plac­ard, a tout paumé, et se lance dans sa pro­pre enquête, c’est tout ce qui lui reste. Impatiem­ment, il infil­tre le milieu, file des man­dales, accu­mule les indices, et décou­vre les fil­ières du marché sex­uel… C’est lui, Beppo Man­zoni, prox­énète bisex­uel mous­tachu, qui a mis sa petite Nathalie sur le trot­toir. Roger Hanin, réal­isa­teur du film et inter­mé­di­aire entre le jus­ticier et la truandaille se fera rouler dessus en plein Paris, pour ten­ter de servir la vérité, pas avare de sa per­sonne le type. Géret est plus froid que jamais, oui, plus froid encore que dans L’INSOLENT (1973) de Jean-Claude Roy, incroy­able film où femmes à ven­dre sont con­cen­trés dans un club appelé l’Hip­po­drome, fréquenté par les élites, bolossées toutes les 10 min­utes par Henri Silva qui lui ne se fait jamais inquiéter une sec­onde. Police de la rue.

Hard­core ? Non pas vrai­ment. Trop de retenue. Dans ce petit film de vio­lence trans­genre, vous pour­rez voir Robert Hos­sein en grande folle, et des mous­taches par­ti­c­ulière­ment sub­ver­sives (se reporter à l’affiche). Moins d’argot au kilo­mètre que dans L’INSOLENT (oui, Hanin avait un peu trop de vel­léités de cinéaste clas­sique), l’intrigue réside dans une ques­tion en sus­pens pen­dant tout le film : la fille Malakian est-elle crevée ou est-elle cachée par la mafia ? La réponse arrive à point nommé, elle va tout sim­ple­ment se marier avec son mac. Le père dans un océan de larmes tombera dans les bras de Bruno Crémer, bonne pomme, mais avec tou­jours un flingue chargé dans sa dou­blure. Fin­ish au Bois de Boulogne, bien évidem­ment. Roger vous parle un peu plus de la déchéance de la Femme et fait un par­al­lèle osé fiscalité/proxénétisme ici même.

[LE LIEN ICI]

LACHER UN COM

Current month ye@r day *