SPECIAL POLICE (1985)

Isabelle, cachée dans une cave, assiste impuis­sante au meurtre de son frère Marc et de sa femme. Elle se réfugie chez David Ack­er­man, com­mis­saire prin­ci­pal détaché au ser­vice sci­en­tifique de la Police judi­ci­aire, qui était un ami de Marc. David va décou­vrir que Marc était impliqué dans une organ­i­sa­tion poli­tique secrète. À l’aide d’un jeune chi­nois, il dévoil­era toute l’affaire.

Bien­v­enue dans le polar infor­ma­tique ! Pre­mier du nom en France. Avec ce film, Michel Vianey (réal­isa­teur de deux autres mod­èles du genre, Un Assas­sin Qui Passe et Un Dimanche de Flic) eut le nez fin et sen­tit le vent de fraicheur de cette nou­velle généra­tion qui arrivait, la troisième vague. C’est l’unique fois où vous ver­rez un geek caresser à plusieurs reprises les seins de Car­ole Bou­quet, qui mal­gré tout passe son temps à faire des gri­maces. En vrac : Richard Berry fait des blagues pen­dant 1h20, lutte con­tre une organ­i­sa­tion politique-maffia avec deux f liée à ELF (on vous entend plus là), INVENTE INTERNET, traîne avec des faux-chinois qui s’appellent Jean-Marc Truong et squatte les bas-fonds, avec ou sans barbe, ce qui est d’ailleurs l’occasion de bonnes accroches racisme80 comme l’expression “quartier des Poulet-Citronnelle” pour désigner le 13ème arrondisse­ment de Paris. Pré-Navarro. En bien. Mon­tage au cran d’arrêt, musique méga effi­cace de Jean-Pierre Mas et un final plongé dans le noir total. Bien bien.

Spé­cial Police désigne égale­ment une col­lec­tion de romans policiers de l’éditeur Fleuve noir et un revolver en ser­vice dans la Police nationale française entre 1980 et 2003.

Vous savez ce que c’est l’identification vocale bande d’abrutis ?“
“Hooo heeyy“
Répon­deur Dis­co­fone dernier mod­èle.
Cobra, le flip­per du futur.
Du karaté, nous sommes en présence d’individu d’origines extrême-orientales.
Le fait se con­firme.
Ça y est, David Ack­er­man est dans l’antre.
Dehors, du brouil­lard très 80.
Dans la ville, des affiches effi­caces et respon­s­ables.
Poster panorama de New-York comme dans chaque piaule de flic 80’s…
…et entraîne­ment de choc niveau prise en main du jouet.
The famous Jean-Pierre Malo.
Prends ça Cit­roën !
C’est pas aussi facile qu’un Sveltesse hein !
Les trois tours de Choisy Trade Centr.
L’éminence noire: les bureaux Elf.
Berry nous fait une Bébel.
“Je vais pren­dre celui-là… salope.“
Malo VS. Momo.
Voilà à quoi ressem­ble chaque cave du 13ème arrondisse­ment, véridique !
Un dis­trib­u­teur de Coca ?
Une machine à écrire ?
Une prise de télé­phone ?
OK — David Ack­er­man vient d’inventer le pre­mier ter­mi­nal Inter­net.
Mais la France n’est pas encore prête.
Excepté Jean-Marc Truong.
Truong sort Ack­er­man de la merde et lui con­fie une arme de destruc­tion mas­sive.
Atten­tion…
… c’est une lampe !
Flash mor­tel !
Ack­er­man a gagné la par­tie et le fait savoir au tout Paris.

[LE LIEN DU FILM]

LACHER UN COM

Current month ye@r day *