TOUS LES ARTICLES AVEC Shoegaze

Welcome to the Jangle

Un coif­feur, pourquoi faire ? Flesh, Port Tal­bot, 1987. (Credit: Steve Gregory)

Pour savoir com­ment beau­coup d’écossais et quelques anglais ont réin­venté la pop et le vête­ment de pluie dans les années 80, procurez-vous le livre A Scene In Between de Sam Knee, ou bien écoutez sa sélec­tion indie de 1980 à 1988 sur Noisey. Pour l’heure, voici la mienne :
LIRE LA SUITE

Who cares ?

Atten­dant dés­espéré­ment la note de Pitch­fork pour me faire un avis sur ce disque (trop under­ground), je suis obligé à mon désar­roi de me rabat­tre sur la chronique vir­tu­ose de Modzik… Mas­tur­ba­tion ? Oui merci. LIRE LA SUITE

Marre Be Vivre

COLD SHOWERS — Love and regret (DAIS)

De l’amour, des regrets, et un album shoe­wave de 8 titres sorti en 2012 qui réus­sit à être moins éner­vant que les pro­duc­tions Cap­tured Tracks. Et moins gênant qu’un Best-of d’Aline. Je ne sais pas d’où ça vient, peut être un côté cor­beau plus exac­erbé que chez les autres, preuve qu’il existe tou­jours des per­son­nes, outre Lescop, qui écoutent encore Joy Divi­sion. LIRE LA SUITE