TOUS LES ARTICLES AVEC Gérard Pirès

L’AGRESSION (1975)

En 1974, Gérard Pirès tourne L’AGRESSION, entre deux comédies grivoises. C’est d’ores et déjà le film le plus vio­lent de France. Dans le rôle du vengeur non-masqué, il choisit Jean-Louis Trintig­nant qui, dans les 70’s, excelle partout où il passe et dézingue chaque film de son ric­tus car­nassier, surtout quand on parle polar LIRE LA SUITE

Attention les Yeux !

Depuis Amanda Lear, il n’y avait plus eu de femme en cou­ver­ture de Schnock, la par­ité est désor­mais respec­tée avec un ratio de 2/7. Cor­rect ? C’est au tour de Miou-Miou, accom­pa­gné des deux valseurs, de se dés­aper las­cive­ment, avec le nez de Robert Dal­ban, non, je char­rie. Bien­v­enue dans ce n°7, fêtant l’été 1973 ou l’été 2013 je ne sais plus. LIRE LA SUITE