TOUS LES ARTICLES AVEC URSS

BRAT (1997)

Danila, ancien sol­dat en Tchétchénie, assiste à la décrépi­tude de la Russie post-URSS, 5 ans après la chute de l’empire. Rien à dire, rien à foutre. Il hait tout ce qui vient des USA, et surtout la musique, sa meuf du moment est d’ailleurs “chanteuse” de dance, alors que lui est branché sur Nau­tilus Pom­pil­ius, un groupe de rock russe qui con­stitue toute la bande-son sur­réal­iste du film. Pas gagné. Mal­gré tout ça, Danila est extrême­ment relaxe, voire même stoïque. Sa vieille mère le tanne, et il rend donc vis­ite à son frère Vik­tor à Saint-Pétersbourg pour faire de l’oseil. Connu sous le blase “Le Tartare”, Vik­tor est net­toyeur et ne fait jamais de bavure. Le cadet zone, zone dans la ville, et tombe fatale­ment dans la crim­i­nal­ité. LIRE LA SUITE

Elektro Moskva

Il y a presque un siè­cle nais­sait l’étérophone, autrement appelé Thérémine, du nom de l’ingénieur russe qui le conçu. Ce curieux objet qui se jouait sans le toucher, grâce à un champ électro-magnétique, fut le pre­mier instru­ment de musique élec­tron­ique. Dans les années 60, Robert Moog com­mer­cialis­era le con­cept, après la ten­ta­tive échouée du sovié­tique, et le syn­thé­tiseur devien­dra un instru­ment pop parmi d’autres. C’est l’histoire du “Syn­thé chez les Sovi­ets” qu’ont choisi de racon­ter Dominik Spritzen­dor­fer et Elena Tikhonova dans leur doc­u­men­taire “Elek­tro Moskva”. LIRE LA SUITE

A SHORT FILM ABOUT KILLING (1988)

LIRE LA SUITE