TOUS LES ARTICLES ELECTRO/TECHNO

Crack Zone

Si tu veux aller zoner gratuit sur Jimmy Edgar, The Hacker et Crackboy, samedi 16 novembre au Club Social, trouve quel est ce morceau qui passe à la fête, dans ce mauvais film de 1989 appelé CRACK HOUSE. 3 places à gagner.

The Other 1990s

1990

1991

http://www.youtube.com/watch?v=hEW0gdw7UxU

1992


LIRE LA SUITE

Crime time !



Bebey Show

Francis Bebey – La condition masculine (Ozileka, 1976)

LIRE LA SUITE

PLAYLIST #39: Vélorama

01 – ROLAND KOVAC – Sprint
02 – TELEX – Tour de France
03 – DANIEL J. WHITE – Course de vélo
04 – FRANKIE & THE FLAMES – On yer bike LIRE LA SUITE

Elektro Moskva

Il y a presque un siècle naissait l’étérophone, autrement appelé Thérémine, du nom de l’ingénieur russe qui le conçu. Ce curieux objet qui se jouait sans le toucher, grâce à un champ électro-magnétique, fut le premier instrument de musique électronique. Dans les années 60, Robert Moog commercialisera le concept, après la tentative échouée du soviétique, et le synthétiseur deviendra un instrument pop parmi d’autres. C’est l’histoire du « Synthé chez les Soviets » qu’ont choisi de raconter Dominik Spritzendorfer et Elena Tikhonova dans leur documentaire « Elektro Moskva« . LIRE LA SUITE

Playlist #38: Pessimism

01 VERSALIFE – Pessimism (Clone)
02 COLDGEIST – Cigarette burns (Creepy Finger)
03 RAUDIVE – Traffic (Running Back)
04 PHOTODEMENTIA – Apt4 (DIY)
05 JARED WILSON – Grave stalking (Skudge) LIRE LA SUITE

Rage Silencieuse

IRV OZ ne s’embarrasse pas de superflu. Pour produire une musique vivante qui doit tout à la Mort, il s’influence directement des géants de la musicalité. Un condensé d’ambiances à mi-chemin entre les compositeurs de B.O. italiens: Ennio Morricone, Goblin, Riz Ortolani et les jazzmen libres américains: Miles Davis, John Coltrane. Vrai, le sacré n’est pas une mode. LIRE LA SUITE

Le French Touch

Cauchemar Disco