TOUS LES ARTICLES FILMS 80’s

Cons de Français !

ENNEMIS INTIMES (1987)

Paul Tayar (Wadeck Stanczack) tient un cinéma dans des locaux désaffectés à flanc d’une côte désertique. Il y rencontre Mona (Ingrid Held), qui cherche son père. Ils s’éprennent l’un de l’autre, mais la comédienne part tourner à l’étranger. Plus tard, lors d’une projection, des loubards molestent un spectateur âgé, Baudin (Michel Serrault), qui s’avère être le mari de Mona. Malgré leur rivalité, les deux hommes doivent s’allier pour résister aux attaques des jeunes voyous hystériques qui assiègent le bâtiment…

LIRE LA SUITE

Coup de Torchon !

BAND OF THE HAND (1986)

Quand Miami Vice rencontre Class of 1986

LAISSE BÉTON (1984)

Dans une triste banlieue parisienne, Brian et Nourredine, deux adolescents de 13 ans, trimballent plein de rêves dans leur tête. Une idée fixe, en particulier : partir pour l’Amérique, San Francisco. Pourquoi pas ? C’est qu’en fait, Brian raconte qu’il est né là-bas, lors d’une tournée que faisait son père, Gilles More, chanteur de rock… Mais aujourd’hui, le père de Brian est en prison et Brian n’a plus pour horizon que le HLM où il vit avec sa mère Huguette et les terrains vagues où il traîne avec ses copains, Jerry Lee Lewis ou Mini Meuf. Pour se faire un peu d’argent, Brian et Nourredine chapardent dans les supermarchés et revendent les articles volés à Mick, un recéleur…

LIRE LA SUITE

Étrange 2014

Du jeudi 4 au dimanche 14 septembre aura lieu la 20ème édition de l’Étrange Festival, au Forum des Images de Paris. Plus d’une centaine de films seront diffusés et rediffusés pendant ces 10 jours. Voici les 15 plus salés à ne pas louper. (Le programme complet ici)

04/09
THE HUMAN TORNADO, Cliff Roquemore – 19h45

05/09
THE GO-GO BOYS, Hilla Medalla – 18h45

WHITE GOD, Kornel Mundrunczo – 19h30

LIRE LA SUITE

PASSAGE SECRET (1985)

LIRE LA SUITE

ESCAPE TO VICTORY (1981)

Stade de Colombes, 1943. Terrain neutre. Et donc grosse Marseillaise. L’équipe d’Allemagne affronte le monde libre, les Alliés. Chez les blancs, un effectif de choix : Sylvester Stallone dans les buts (qui n’a toujours pas vraiment compris les règles du ‘soccer’ après 2h de film), Michael Caine en entraîneur, meneur, râleur, Pelé à l’attaque (oui oui) et aussi des gloires du football d’antan sensés représenter leur pays sur la pelouse comme Bobby Moore, Osvaldo Ardiles ou Kazimierz Deyna. A la sélection c’est John Huston, donc voilà. Au cours d’un scénario tranquille, le kapo du camp (Max Von Sydow) où sont enfermés tous ces gars a proposé à John Colby (Michael Caine), ancien joueur pro dont la carrière a été interrompue par la Guerre, d’organiser un match contre la Werhmacht, pour le fun et l’esprit de de compétition. Bah tiens. LIRE LA SUITE

URGENCE (1985)

Un « article » paru dans le #11 de l’indispensable revue Schnock qui vient de fêter ses 3 ans avec Brigitte Bardot, les écrivains de Playboy, la fièvre du catch et tout un tas d’autres choses:

LIRE LA SUITE

SPECIAL POLICE (1985)

Isabelle, cachée dans une cave, assiste impuissante au meurtre de son frère Marc et de sa femme. Elle se réfugie chez David Ackerman, commissaire principal détaché au service scientifique de la Police judiciaire, qui était un ami de Marc. David va découvrir que Marc était impliqué dans une organisation politique secrète. À l’aide d’un jeune chinois, il dévoilera toute l’affaire.

Bienvenue dans le polar informatique ! Premier du nom en France. Avec ce film, Michel Vianey (réalisateur de deux autres modèles du genre, Un Assassin Qui Passe et Un Dimanche de Flic) eut le nez fin et sentit le vent de fraicheur de cette nouvelle génération qui arrivait, la troisième vague. C’est l’unique fois où vous verrez un geek caresser à plusieurs reprises les seins de Carole Bouquet, qui malgré tout passe son temps à faire des grimaces. LIRE LA SUITE